Triathlon du Roi à Versailles

Le triathlon du roi à Versailles constituait le premier triathlon de l’année pour beaucoup d’entre nous (voire le premier triathlon tout court). Un petit sprint pour se mettre en jambes pour le reste de la saison.

Mais de quel roi parle-t-on ?
du roi soleil ? on ne l’a pas vu ce soleil (mis à part Jérome qui en a fait un beau à l’entrainement … courage Jérome !).
du roi du NST ? un mauvais aiguillage l’a contraint à renoncer (temporairement ?) à sa couronne.
Bref, les rois se cachaient ! Mais en ce jour d’élection, fallait-il parler de roi ?

Voici donc quelques commentaires des ces manants qui se sont essayés à la pratique de la nage, du cycle et de la course pédestre en ces lieux nobles :

Yann :
Je m’auto disqualifie de Versailles. J’ai tiré tout droit sur le circuit, A L’INSU DE MON PLEIN GRE.
Plusieurs choses m’ont mis la puce a l’oreille Mehdi que j’aurais doublé sans le voir et surtout mon deuxième temps vélo alors que j’ai fait tout le vélo seul ayant doublé des pelotons trop lents à mon gout, je suis pas mal en vélo mais quand mémé face a un peloton avec des triathlètes de niveau D1, il y a un COUAC.

Donc après étude de mon garmin connect et comparaison avec celui d’autres athlètes,  je me suis donc économisé de plus d’un kilomètre.

Je laisse donc ma place sur le Podium du NST, et m’excuse de cette victoire volé.

Je la laisse avec grand regret ainsi que mes points Club.

Ce n’est que parti remise.

Pour Mallorca j’ai aussi un petit racourci ne vous étonnez pas si je prends le départ en VTT et que je suis devant Jalabert, je vais peut être arrêter de m’entrainer j’ai trouvé la solution.

A bientôt.

David :

Salut Yann !
Désolé pour toi, mais de quelle distance ton parcours vélo a été raccourci ? Pour info, j’avais 23 km sur mon GPS…
Ton résultat reste quand même assez bluffant (pour moi en tout cas).
Je comprends mieux maintenant pourquoi Antoine Philippe est devant moi à vélo : il a dû suivre le même chemin que toi :))
En tout cas, je ne vois pas d’autre explication rationnelle.
A plus les amis et merci à tout les athlètes du NST ce dimanche à Versailles. C’était mon premier tri et j’ai trouvé l’ambiance super sympa.

Elitsa :

Bravo à tous, filles et garçons pour votre course à Versailles!!

Merci pour ces photos et vos commentaires qui permettent à ceux comme moi qui va faire son premier tri à St Leu (je ne compte pas la boueuse expérience à St Germain….) d’avoir déjà des idées sur ça comment ça se passe, de voir que tout le monde peut recevoir des coups dans l’eau au départ, que c’est difficile d’enlever la combi pour les autres aussi, qu’on peut se tromper sur le parcours (enfin, Alain m’avait déjà donné quelques idées à St. Germain), qu’a la fin c’est difficile mais qu’on y arrive et en plus en conservant un son bon appétit…et le sourit 🙂

Il va faire beau en plus à Saint Leu. J’attends cette course avec impatience et je n’ai pas encore des prévisions pour le chrono (еlles changent tous les jours..)

Bonne journée à tous

Sam :

Un grand bravo à tous les courageux et une bonne convalescence à Jérome (méchant vélo ;o) )

La médaille du mérite revient quand même à Agnès, qui a participée à son 1er Triathlon avec des conditions météo pas top top pour un premier tri, qui plus est, était seule représentante féminine du NST, puisque Pascale et moi l’avons lâchement abandonnée !!!

Faut dire que la course Feminine partant à 10h30, un reveil à 6h30-7h s’imposait et à cette heure matinale, il tombait des trombes d’eau, ce qui nous a complétement démotivées :o(

Bravo encore à Agnès, partage tes émotions en ligne ! Je devrai être présente dimanche prochain, en esperant que la météo soit plus clémente !

Damien :

Yann, après étude du classement scratch du triathlon de Versailles, Je pense que tu es le meilleur… D’abord, concernant le classement vélo, tu prends la première place car celui qui est classé 1er n’a fait qu’une boucle sur deux. Concernant le peloton des triathlètes de D1, j’ai eu la chance qu’il me rattrape à la fin de mon premier tour et je l’ai accroché… sur 200m, dans la cuvette (descente…) J’en déduit qu’il sont à ta portée! Concernant Medhi que tu n’aurais pas vu, et sans vouloir le mettre mal à l’aise (n’est ce pas Medhi!), es-tu sûr qu’il ne changeait pas un pneu crevé, caché quelque part sur le parcours? En revanche, et je ne fais pas référence à ma technique personnelle (mais tout le monde l’avait compris…) gagne une minute dans l’eau et surtout déshabille toi un peu plus vite et tu gagnes 20 places… Saches que quelque soit la décision des arbitres (ceux du nst évidemment!) tu restes notre modèle en terme de performance mais surtout de fairplay, et cà c’est la qualité d’un grand athlète (euh… triathlète). Concernant Jalabert, il parait qu’il s’entraîne en VTT dans la montagne noire au dessus de Mazamet (Tarn) au cas ou il aurait à suivre un certain Yann à Mallorque… méfies-toi donc de lui. Pour tout le reste bravo. Et pour tout les autres du nst qui étaient à Versailles, bravo aussi évidemment, avec un coucou particulier à Alain qui, comme d’habitude à dû courir avant de pédaler, ou avant de nager… enfin un truc dans ce genre… et à Medhi qui ne mérite aucune de mes taquineries… Pour Elitsa, maintenant que tu as vu les photos, de nage en peloton, de déshabillage rapide et du sprint d’arrivée de la course à pied , que tu sais comment gagner du temps en vélo, je suis sûr que ton pronostic pour st Leu est à la gagne… A bientôt. Damien Ps. Jérome, comment as-tu fait ton compte ? Pour faire un beau soleil, il ne faut pas de nuage, or ce week-end était plutôt très couvert. Bon rétablissement.

Antoine:

On ne pourra pas dire que je n’ai pas tout tenté pour être sur le podium club ce week-end à Versailles

– J’ai fait changer le fléchage du parcourt vélo pour Yann

– J’ai retiré sa licence à Manu Giubliato qui court maintenant sous les couleurs d’un autre club

– J’ai filé la rougeole à Guillaume Benoit

– J’ai piqué la puce à Alain qui du coup n’est pas classé (mais je vous confirme, il est juste devant moi !!!)

– J’ai envoyé bossé julien en Afrique

– J’ai donné une mauvaise date du triathlon à David Chantreux

Mais cela n’a pas suffit

De toutes façons, ces distances de PD ne sont pas digne d’un vrai triathlète, le temps de s’échauffer et c’est fini

C’est juste bon pour des gars comme Mehdi qui n’ont pas le gout de l’effort

Ps: Courage à Gérôme, tu va voir, cela va te donne la rage et tu va etre le meilleur en septembre

Nicolas:

Juste un petit mot pour valider mon EXCELLENT résultat de Versailles (je parle en terme de Pari bien sur) : 1h24’25 » sur 1h24 parié, par ici les points !!!!!
Merci à tous pour ce bon WE

André:

Quant à moi, après avoir lu les supers commentaires, j’ose dire que encore une fois, le roi c’est moi !!

Je me place entre Yann et Yoann. Les tris se suivent et se ressemblent, comme à Paris, l’angoisse dans l’eau m’a rapidement relégué dans les 10 derniers dès le démarrage. OUF ! Antoine ne m’a pas vu faire la planche pendant de grosses secondes pour me « calmer » et encore heureusement j’avais tâté l’eau à Torcy samedi matin.

Bref, sous les acclamations de nos fervents supporters (Manu pendant ma transitions Nat/Vélo) et des coéquipiers qui me croisaient ou redoublaient pendant les ‘tours’, j’ai retrouvé mon calme (mental) et la force de m’accrocher. Grâce au conseil de Nicolas et ‘coaché’ par Antoine (avec 1 tour d’écart), j’ai bien abordé le raidillon du circuit de Satory sur les bons rapports.

Le nombre de crevaison m’a impressionné, mais finalement pas étonné vu l’état du circuit. Cela m’a permis de dépanner Yoann en lui laissant ma trousse et ce dernier a eu la délicatesse de ne pas me dépasser. Cela me permet de penser également à Jérôme.

Comme d’habitude, j’ai apprécié l’ambiance générale et je me suis encore pris au jeu de la compétition, le tout dans un superbe cadre ; le château !

Bravo à nous tous et je vous souhaite de vivre la même chose sur St Leu pendant que je me ferais emmener par Mao sur la course de la côte Nogent-Baltard.

Agnes :

Bravo à tous ceux qui sont revenus du froid,

Pour mon premier je me suis trouvée un point commun avec André pas si à l’aise que ça dans l’eau.

Heureusement ils ont fait partir les filles 5 Mn avant vous Messieurs mais ça ressemblait de près et de loin à la séquence Thalassa pêche aux thons rouges : là je lance une perche..

Malgré ma température qui aurait effrayé un urgentiste tant elle frôlait la limite de l’hypothermie(j’ai eu effectivement froid tout le long) je me suis bien amusée.

Bref,j’ai compris que enfiler un teeshirt après la natation c’était compliqué (même pour une pro de l’essayage),que de discuter pendant le vélo avec une fille du club de Nanterre c’était pas la performance assurée et que de courir avec les pieds gelés finalement avait du bon parce qu’ils ne font plus mal…

Mais super endroit excellente ambiance  et belle course l

Merci à Nicolas et les autres pour leur soutien matinal.

Une pensée pour Jerome.

.

Et voici plein de photos prises par plein de gens :

Ce contenu a été publié dans Résultats. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.