un dimanche à la campagne…


Une journée à la campagne ou plutôt à Sens pour un CD, dont 6 représentants du NST vont avoir la lourde responsabilité de faire parler la foudre.
Chose rare, il fait beau et il va faire chaud en ce dimanche de fête des pères.
Rdv sur le parking pour notre préparation psychologique et vélologique.
On regarde les autres participants sortir leurs vélos et on voit que tout de suite ça va rouler fort, très fort à la vision des avions de chasse qui s’échauffent sur le parking. Nous au NST, on supporte la pression (hein Laurent et Bruno T.) et on se gargarise de ces cyclistes qui font « mumuse »… L’esprit est bon enfant et Greg nous amuse avec ses déboires de triathlète (enfin si un jour il en finit un…).
« Bon les gars et fille va p’être falloir y aller dans ce parc et aussi enfiler la combi (sous cette chaleur, vivement la trempette). On se retrouve tous avec nos bonnets verts à faire le tour de l’étang car le départ est à l’opposé de l’arrivée ce qui nous permet de revoir une dernière fois le parcours et le dénivelé, ha oui la campagne et ses routes plates et droites, très droites (ça c’est pour Titi, un parcours super roulant, va y avoir du sport aujourd’hui !!!). On plonge dans cette eau fraiche mais agréable tout de même et c’est parti pour un petit tour à essorage 1500 tr/mn. Ce qui est terrible dans ce sport c’est que plus on est nombreux et plus on en prend dans la tête !!!
Ca bastonne dur et bien dans l’eau, personne ne lâche rien, même pas moi qui sens que ça glisse bien et qu’enfin je vais pouvoir sortir correctement de l’eau. Chose faite je sors derrière Greg (loin derrière) et je me lance à l’assaut de ce parcours vélo. En passant Antoine me suit de très près à la sortie d’eau à tel point qu’il m’a fait la « nique » au vélo (impossible de lancer la machine qui tue les avions de chasse) et ce pendant 15 km d’un parcours vallonné, virolos, défoncé, et sans panique je le suis de près aussi et là la machine se lance enfin !!!, et ça tourne à 90°, gros freinages et grosses relances (ça en fait j’aime pas trop les relances…), 2eme boucle et je croise le NST, allez allez… et c’est reparti pour un jeu de bosses qui fait mal aux jambes et quand tu crois que tu peux rouler ben non y a plein vent de face… c’est dur hein !!!!…
Retour parc à vélo avec des arrivées surprenante et aérodynamique (hein Greg, pas très orthodoxe cette descente de vélo). Oui je sais ça chambre mais est ce pire qu’Antoine qui a encore oublié ses lunettes de nat pendant tout le tri (voir aussi photos) ?
CAP, 10km, chaud, chaud et chaud, là aussi on se croise tous et finalement c’est mieux ainsi et plus sympathique sauf quand tu vois un fou furieux (Jean-Luc) qui revient sur toi et là tu te dis « punaise va pas falloir chaumer » oui mais pour cela il faudrait avoir des jambes, au moins une, alors je cours tant bien que mal (surtout mal) pour finir à l’arrache, à l’agonie oui !!! Mais devant Jean-Luc… 33 sec c’est peu mais c’est devant 😉
Ensuite ben je m’effondre, chaud et soif et vraiment fatigué.
Spéciales dédicaces et honneur aux femmes (enfin à Charlotte) pour avoir fini son 1er CD avec même le sourire.
Denis pour aussi avoir fini avec le sourire et la douleur mais fini tout de même.
Grég pour aussi avoir fini ENFIN et ça marque un CD et un bon temps.
Antoine pour sa sortie nat, son vélo et la CAP avec le sourire et surtout son porte bonheur les lunettes de natation en collier comme les gouroux!!!
Et Jean-Luc pour cette remontée fantastique qui franchement m’a mis une grosse pression à la fin, ne recommence jamais ça SINON !!!!
Nous nous sommes fait plaisir, avec le sourire et ce fût un beau et bon CD avec des difficultés, de la douleur et on finit tous (hein Greg, je sais ch’uis lourd)
Titi, qui un jour finira un tri avec plus de jus dans les jambes… dure loi de la nature.
https://picasaweb.google.com/lh/sredir?uname=jouan.celine&target=ALBUM&id=5755250417144845553&authkey=Gv1sRgCMiw4IDz6LGFJA&invite=CPfghNYH&feat=email

Ce contenu a été publié dans Résultats. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à un dimanche à la campagne…

  1. Manu dit :

    Bravo le nst. J ai lu ces commentaires un peu tardivement mais comme qui dirait qu’j ai un peu la tête ailleurs. À bientôt on se raconte tout ça au pique nique.

  2. VELEZ Jean Luc dit :

    Et dire que ca s’applle un CD, c’est quand même assez long comme format je trouve…en CAP, 3h c’est un marathon…il a fallu toute la persuasion de Denis pour que je me jette à l’eau…en fait c’était ca le probleme, l’eau…je ne suis pas aquaphobe, non non, loin de là, je prend tous les jours ma douche, mais plutôt pas trés doué en crawl et un peu fainéant depuis 2 ans sur les entrainements du mercredi soir…mais bon ce CD m’a motivé et depuis 2 mois je suis devenu régulier, j’ai même un nouvel ami qui s’appelle marc, c’est dire ;-…Dimance, à la sortie de l’eau, je suis trés étonné, j’ai laissé des concurrents derriere moi, je ne suis pas fatigué, le travail paie, y’a pas à dire ! ca me met un moral d’enfer, charlotte et denis sortent en même temps que moi, mais partent avant car je ne sais pas enlever ma combi tout en gardant ma montre…je les rattrape en vélo mais j’ai les jambes un peu en coton, j’aime bien le parcours, les côtes c’est plus mon truc que les parcours roulants ou même que les descentes, même si mon récent Kuota Kharma fait des merveilles…je finis le vélo en ayant le sentiment d’avoir limité la casse…La CAP démarre, ma discipline fétiche, je dois faire demi tour apres 50m car j’ai oublié mon GPS de vélo, j’y tiens a celui la, et ouis zou c’est parti, dur de trouver le rythme, et puis ca vient, je sens le prédateur qui monte en moi, Antoine est en ligne de mire et je vais lui faire sa fête, d’autant qu’il maltraite Greg en le croisant, il ose le traiter de feignasse et lui lance une éponge…:-) pas de pitié, je l’enrhume et le chambre, je continue sur mon train, j’ai envie d’accélérer mais je peux pas, ca manque d’essence ou les filtres sont encrassés, et puis à quoi bon j’arrive et Titi est trop loin…pas si loin, je le vois a 500m juste dans les derniers minutes de course, pas moyen j’y arriverai pas, je crois même qu’il accélère…tant pis, je sais maintenant ou je vais trouver les ressorts pour m’entrainer sur mes points (trés) faibles…je me suis bien éclaté en tout cas, merci denis 🙂 à bientôt le NST :-))

  3. DURAND Antoine dit :

    Un pti tri sympa en pleine campagne…avec quelques bosses en vélo et un peu de vent dans la plaine…donc pas si facile que ça….n’est ce pas Denis…as tu repris ton souffle depuis dimanche…je blague…j’ai vu quand même que tu manquais d’air à l’arrivée !!!
    Mes 2.54 h de course…
    Je sors de l’eau un peu lessivé…je me suis mis à fond…je suis juste derrière Thierry dans le parc à vélo…donc bonne perf pour moi

    Quelques km de vélo et la surprise… je double Thierry dans la première côte… « je dois être au moins à 40 km/h »…non en fait un pti coup de faible de Thierry qui se remet en marche pour me doubler au 15iem…un peu rapide pour moi je reste derrière

    La course à pied…toujours un peu stressé…les crampes « rodent » je prends mon pti rythme pépère à 10km/h et je tiens jusqu’à l’arrivée…à seulement 4 mn de Thierry…pas mal

    Peux faire mieux…en se faisant plus mal ??? C’est difficile à dire car il faut toujours tenir la distance…mais c’est promis au prochain je me fais mal…j’ai pas le choix si je veux avoir une chance de passer devant Jean-Luc qui me passe comme un avion en CAP…dur dur…à chacun son maître !!!!
    Antoine

Les commentaires sont fermés.