(N)Ice Trail de Saint Martin du Tertre

Et voila, 4h06 passées dans une forêt magnifique: la forêt de Carnelle (95). Grâce à Antoine D, nous partîmes à 4 et par un prompt renfort, nous nous vîmes ‘beaucoup’ sur le parcours ! à priori Antoine nous emmenait, Christian, Arnaud et votre serviteur, doucement mais sûrement à la neige avec ses chaines dans le coffre. Garé à 8h45, nous n’avons pas eu le temps de nous angoisser car le 30km partait à 9h et forcément, Antoine et moi n’étions prêts à partir qu’à 9h15! à partir de là que du bonheur, plus pour les yeux, moins pour les jambes. Finalement Antoine, non seulement nous avait emmené dans une station de skis de fond, mais il avait quasiment réservé la piste. Nous n’avons pas été gênés par les concurrents* et nous avons profité pleinement de ce parcours magnifique mais éprouvant que nous avons pu admirer pendant ces 4h!

*même si Manu Giubliato, Delphine & Nicolas Pilloni  nous ont doublé!

Je laisse la parole à ceux qui ont des exploits ou des galères à faire partager (ils se reconnaitront).

André (il parait que cela compte comme entrainement pour (N)Ice à part le climat)

Ce contenu a été publié dans Résultats. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à (N)Ice Trail de Saint Martin du Tertre

  1. Damien R dit :

    Bonjour à tous,
    BRAVO !!!
    et dans bravo, il y a brave…
    Je pense que vous avez été très braves de vous êtes inscrit sur ce trail, plus braves encore de vous êtes rendus sur sa ligne de départ et malgré les évènements perturbant d’avant course, d’avoir parcouru ces distances avec ce temps et la neige tombée…
    Je suis donc impressionné par votre bravoure et ai envie d’ajouter : « plus c’est long, plus on en b(r)ave… » Hein Nico?
    J’avais dit à Nico que je viendrais le voir à l’arrivée… et bien moi, je me suis défilé…
    mais à lire vos récits, je sais que c’est pas l’arrivée qui m’intéressait mais le contenu de la course… merci pour votre description de cette belle course difficile.
    Vos forces morales de guerriers du NST sont les vrais valeurs qui vous animent et j’adore…
    et voilà pourquoi vous êtes des braves et que je vous dit BRAVO
    A bientôt

  2. Nico P dit :

    J’ai l’impresion que tout le monde (qui a pu s’y rendre) a pu apprécier cette balade neigeuse en forêt.
    > perso, pour moi c’était l’enfer !!!
    > Après 1h30 de voiture bien stressante, on arrive sur place à 9h30, pour un départ à 9h00… Comme y’a une puce, on nous dit qu’il y a pas de souci, qu’on peut y aller et que c’est que du bonheur…
    >
    > Au bout de 100m, ma femme (qui soit disant m’aime…) me lache irrémédiablement, je me dit que ça va être long
    > Au bout de 150m, j’ai ma douleur à l’arrière de la cuisse gauche qui se réveille, séquelles des 11 montées des marches à Champigny 10 jours plus tôt…
    > Au 3ème kilo, les flèches du 15 km commencent à me doubler (on est parti 5 min avant le 15…)
    > Au 5ème kilo, les membres du NST me doublent 1 par 1, ou 2 par 2 (Will et le Boss…), c’est quand même pas très bon pour le moral
    > Au 6ème Kilo, 3ème chute en descente, là, ça ne me fait plus rire du tout, j’ai mal…
    > Au 9ème Kilo, je me dit que je vais bifurquer sur le 15 km, mais je me suis tellement moqué de Titi, que mon orgueil me l’interdit…
    > Et à partir de là, ça devient très dur, mal aux genoux à -3 degrés, une putain de cuisse douloureuse dès que ça monte (et comme ça monte tout le temps…), et puis les muscles qui se tétanisent
    > Au 15ème, je suis encore à 1h40 en étant parti tranquille, mais je me doute que ça va se gâter
    > Au 18ème, je ne peux plus courir, trop mal, donc je marche
    > Au 20ème, je me dis que si je m’arrête là, je vais mourir…
    > Au 25ème, le ravitataillement, ça va être encoe long… Les organisateurs me voyant grimaçant me disent qu’en prenant à gauche, c’est un racourcit pour rentrer tranquille, MAIS NON, AU NST, ON VA JUSQU’AU BOUT !!!!
    > Au 26ème, j’ai regretté cette pensée…
    > Au 30ème, je me rends compteque ça fait près de 2h30 que je marche et que maintenant, j’ai vraiment froid…
    > Au 32ème, j’arrive, je ne rigole plus du tout, on me retire ma puce et je rentre dans ma voiture, le parking est vide, y’a plus personne…
    >
    > Je repense à Titi qui voulait que je parie 4h29, j’aurai peut-être du, j’ai mis 4h40, soit plus d’une heure de plus que l’an dernier, comme quoi l’entrainement, ça paye pas toujours…
    >
    > je m’attends à quelques sarcasmes mercredi à la piscine…
    >
    > C’est un jour « SANS », mais c’est pour mieux savourer les jours « AVEC »
    >
    > Désolé mais ça soulage…
    >
    > Nico

  3. Delphine dit :

    Magique!!!!

    J’ai préféré 10000 fois ce trail sous la neige que dans la boue…. Même si ça se voit pas sur le chrono.

    J’aurais appris que les gourdes sac à dos gèlent….dure de boire après….

    Que la neige ça donne faim…

    Qu’un ravito au 25 km c’est vraiment n’importe quoi!

    Mais surtout que l’esprit d’équipe permet d’avancer même quand on a plus de jambe!

    Le départ a été sur les chapeaux de roue qq minutes avant le départ du 15…

    Très vite donc on a vu des schtroumpfs nous dépasser à vive allure

    À mi parcours le groupe dans lequel j’étais c’est perdu pendant un bon km…

    C’est là que j’ai retrouvé Nicolas Pilloni ( qui a les même initiales que mon mari)…du coup j’étais un peu avec lui!

    Je l’ai gardé en ligne de mire jusqu’à la fin et après le ravito on a couru cote à cote jusqu’à l’arrivée.

    C’est d’ailleurs après le ravito qu’on a croisé deux autres coureurs bleus.

    Ça nous a motivé pour avancer plus vite pour voir de qui, il s’agissait!

    Finalement le dernier faux plat (interminable) est arrive, et la ça aide d’être deux. On parle pas, mais on s’aide à avancer.

    Au final super heureuse d’être arrivée

    Le paysage était magique! J’ai adore ! Il faudra refaire un trail blanc! Mais il faut que je me muscle mes jambes pour courrir en côtes….

    Le plus fort dans tout ca c’est mon nico qui a continué jusqu’au bout malgré une douleur à la cuisse!!! Et qui a bien failli terminer la course en glaçon!

  4. Titi dit :

    magique. exceptionnel. cette année l’épreuce correspondait bien à son nom !!!
    Une course très intéressante, des « petites » côtes avec un certain 4X4 en vrac, c’est peu dire du % de cette « petite côte.
    Je me suis régalé, beaucoup de plaisir.

    Titi, Iceman maintenant

  5. DURAND Antoine dit :

    Merci André, Arnaud et Christian
    J’ai passé un très bon dimanche. Un peu chaud la route à 6.45h avec la neige sur la route et les chaines dans le coffre…ça rassure. Ensuite comme dit André
    que du bonheur dans un paysage magnifique…un peu dure les deux derniers Km qui sont venus s’ajouter probablement aux 5km indiqués lors du ravitaillement.
    Pensez que les durites gèlent donc j’ai du boire au goulot de mon sac à doc pour pas dépérir …pas très pratique…mais que de la forêt et de la neige c’est vraiment
    très beau.
    A la prochaine DD mais ne t’entraine pas trop sinon je ne pourrais plus te suivre !!!
    Antoine D

Les commentaires sont fermés.