Triathlon des Lions Half, dimanche 16 juin.

Première édition pour ce Triathlon Half, 15 jours après Troyes.

L’épreuve se déroule à Vernon tout près de Giverny.
La partie natation se fait dans la Seine, vu les conditions, ils ont revu la distance à 1600 m, 800 m à contre-courant et 800 m dans le sens du courant. La partie vélo se fait dans le parc naturel régional du Vexin Français, un superbe paysage où alternent champs, forêts, cotes, belles descentes, petits villages… pas le temps de s’ennuyer.
Pour la course à pied, ça se passe sur les bords de Seine, dans l’herbe, parcours un peu délicat pour les chevilles.

Mes impressions de course.
Après ma contre-performance au triathlon de Troyes il y a 15 jours, j’avais envie cette fois de prendre plaisir sur un longue distance.
Après une natation chaotique, mais pas seulement pour moi, je sors pas trop loin derrière. Je fais une bonne première transition, et je pars rapidement sur le vélo. Au 30e kilomètre on m’annonce 63e ! Je n’en demandais pas tant. Je continue sur la même lancée jusqu’au cinquantième kilomètre où j’aperçois un petit groupe que je tente de dépasser dans un virage, hélas, catastrophe, je crève dans le virage.
Pas de chance je n’ai pas pris de pompe à vélo ! J’aurais dû écouter les conseils de William et penser à m’équiper un peu mieux ! Mais dans mon malheur, un spectateur est là en tenue cycliste et il me propose ou plutôt je lui demande de me prêter sa pompe à vélo il accepte et une minute après une moto avec Arbitre s’approche et me demande si tout va bien, je réponds oui que je vais repartir bientôt ! Ouffff…

Allez, il ne faut pas perdre trop de temps, je stresse rien qu’en voyant défiler tous les cyclistes que j’ai doublé jusqu’à présent.
Allez hop c’est reparti, je n’ai aucune idée du temps que j’ai mis à réparer, mais je me remets à compter les vélos que je double.
Je passe neuf cyclistes et j’arrive au deuxième tour, on m’annonce 111e ! Pendant la réparation je me suis fais passer par 58 lascars, il va falloir que je m’améliore dans la réparation des crevaisons.
Tout est à refaire, il me reste un tour pour essayer de revenir vers ma place initiale. Finalement j’arrive au parc à vélo en 76e place.
Je fais une bonne transition, et je pars très vite en course à pied sans oublier le bidon rempli de coca (merci Yann pour le conseil).
C’est magique, toute la partie vélo je l’ai faite aussi en consommant pratiquement exclusivement du coca (euh Pepsi pour être précis mais ça marche pareil), je me sens très bien, pas de crampe, pas mal au ventre, pas de remontée acide, le pied ! Je crois que je vais abandonner les boissons Décathlon qui me donnent régulièrement mal au ventre.
La course à pied se fait en quatre boucles d’un peu plus de 5 km, à chaque passage on prend une petite cordelette de couleur, jaune, rouge, orange et ensuite on passe notre temps à regarder le nombre de cordelettes suspendues au cou des autres candidats que l’on croise.
Je suis encore les conseils de Yann, je ne m’arrête à aucun ravito, juste le bras tendu pour attraper un verre d’eau et le vider sur ma tête.
A la deuxième transition, pour gagner du temps, je n’ai pas mis de chaussettes mais cette fois-ci, prudent, je les ai emportées avec moi.
Au 14e km j’ai encore les chaussettes à la main et je me décide à les enfiler.
Je finis le quatrième tour en m’offrant le luxe d’une petite accélération sur la fin. Je franchi la ligne d’arrivée super content surtout lorsqu’on m’annonce que je suis sous les cinq heures (4:52:00).
Heureusement que je n’avais pas donné de pronostics à Philippe W. sinon je me serais complètement planté!

En conclusion, très belle course, très agréable et je suis sûr qu’ils feront quelques petites améliorations l’année prochaine notamment pour la course à pied avec un parcours qui empruntera le vieux pont qui était en travaux cette année.

Arnaud.

Ce contenu a été publié dans Résultats. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à Triathlon des Lions Half, dimanche 16 juin.

  1. Arnaud dit :

    Vous êtes bien inspirés les gars ;-)))
    Merci pour vos commentaires, au plaisir de vous revoir bientôt sur une course à défaut de partager ensemble nos entrainements.
    Et comme dit Stan, ne nous arrêtons pas à un mauvais résultat, la saison est longue et les courses nombreuses… et parfois un petit coup de pied au cul ça réveille 😉

  2. Stan dit :

    Super content pour toi ! Bravo a toi …
    de pouvoir rencontrer Triomphe après Défaite
    et recevoir ces deux menteurs du même front
    Puisque tu peux conserver ton courage et ta tête
    Quand tous les autres les perdront
    Alors les Rois , les Dieux , la Chance et la Victoire
    Seront à tout jamais tes esclaves soumis
    Et ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire,
    Tu es un Homme et Triathlete aussi 🙂

Les commentaires sont fermés.