Cyclo boucle de la Marne by Antoine the Prez

Après un samedi très arrosé cause mariage, levé 5h00 pour une cyclo dans la marne
4 au départ, le doc francois, antoine durand, yannick et moi
Antoine n’a pas la tenue club « c’est pour être discret » me dit il
Effectivement, on ne l’a pas revu avant l’arrivée 🙂
La bande à Franck c’est dégonflée nous devions être 8 (y vont le payer…..)
190 au départ pour 160kms et 2000 D+
La première bosse est neutralisée (d’ailleurs la voiture ouvreuse cale et derrière les premières chutes) en haut, le pace car s’écarte et la meute est lancée
Antoine et François ont besoin d’être chaud avant de mettre gaz, on les perd à ce moment
Ça frotte, les pneus se touchent, les giratoires se prennent comme au tour de France des deux côtés
Bref la première demi heure est hyper chaude (j’ai pris 81km/h en descente)
On voit un peloton de 30 coureurs qui part devant, ça gueule pour relayer mais personne ne veut y aller et surtout pas moi
Ça roule cependant suffisamment fort pour lâcher les coureurs derrière, nous sommes donc une trentaine dans le second peloton
Nous sommes au 30eme, ça gueule toujours pour prendre des relais, Yannick y va ……
Il est dingue, j’en prends un de 30 secondes contre ma volonté et je mets 20 mins à m’en remettre
En plus, une grosse chute derrière moi à 40km/h ça calme
40eme, le vent est favorable, on roule entre 45 et 50, suis pas au mieux, je me demande vraiment ce que je fout là….
Je reste donc au chaud jusqu’au 70eme
Premier ravito, on passe devant à bloc….. Comment on fait pipi ?
J’ai dû me résoudre à me faire dessus à l’arrière du peloton
Maintenant on ne rigole plus, je suis soulagé et la mi course est passée
Je passe devant et je place des gros relais de porc
Tellement peur de ne pas aller assez vite que par trois fois, je les lâche et je me retrouve comme un con à 50m devant obligé de les attendre pour ne pas me cramer
Une belle descente technique, je me fais plaisir et je les attends en bas après leur avoir mis 300m
Les organisateurs sont des sadiques, ils ont mis toutes les bosses après le 100eme/km
39/28 à toc sur les pédales limite à l’arrêt (10 à 15% c’est sur !)
Le niveau du groupe est impressionnant, on monte à fond à 30 coureurs toutes les bosses et personne ne lâche (nous ne perdrons des coureurs que dans les 20 derniers kms)
De toutes façon, pas question de perdre un mètre car ça repart à fond dès le haut des bosses (n’est ce pas yannick?)
Des crampes commencent à monter dans mes cuisses sur la dernière bosse et Yannick me dit de ne pas me mettre devant pour l’arrivée car ça risque de frotter, on les laisse se battre sur les 500 derniers mètres

Bilan : super course, plus de 34 de moyenne avec 45km/h de vent et 1700 D+ au Garmin
Grosse organisation avec des motards partout pour écarter les voitures en face (300 bénévoles soit autant que les coureurs)
Super partage avec Yannick et des coureurs de notre groupe qui nous remercient à l’arrivée de nos relais…. L’honneur du NST est intact !
Seul regret, qu’il n’y ait pas plus de NST avec nous, on fera mieux l’année prochaine
Antoine

Ce contenu a été publié dans Résultats. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Cyclo boucle de la Marne by Antoine the Prez

  1. Titi dit :

    Ahhhhhh bah si j’vais été là !!! ah bah si j’aurai su, j’aurai venu, en 2016 !!! pour être dans le 1er groupe !!!! sont cons ces cyclistes 🙂
    On refera mais en course club.. hein c’est bien ça en course club, une p’tite sortie tranquille 🙂
    Bravo les gars pour être parvenu à rester dans le groupe, cinglé le cycliste !!! même pas peur…

  2. Antoine DURAND dit :

    Trop chaud au départ, au bout de quelques kilomètres je lache et me retrouve seul dans la pampa très essoufflé !!! Je me dis « il faut te calmer mon ami il reste quelques 155 km !!! Je fais une petite demi heure seul… »ça fera un bon entrainement », puis je regarde derrière, puis je lève le pied…je m’intègre à un petit goupe (4/5) gros soulagement…mais je me rend compte que le groupe va pas très vite, ça roule pépère…puis 4/5 mecs nous rejoignent (partis en retard au départ), je reste avec eux, le premier petit groupe lache l’affaire, le rythme est maintenant soutenu mais bien pour moi. Au dernier ravitaillement les ptis joueurs s’arrêtent et nous finissons à deux. La fin est dure, on croit en avoir fini des bosses mais il y en a toujours une après la dernière…on compte les derniers km!!! Bilan 160 km avec 2000 de dénivelé + à 29 km/h de moyenne, pas si mal pour un vioc. Bises à tous. Antoine D

Les commentaires sont fermés.