Tri M de l’étang du bois – Baptême du feu by Gilles

Ça y est pour moi aussi, le baptême du feu est passé, comme pour Bertrand, Laurent et d’autres au NST : le « premier triathlon du reste de ma vie » ! …. il y a pile une semaine. En ce dimanche pluvieux et frais, je me dis d’ailleurs que nous avons eu de la chance avec le temps, et que la donnée climatique a une réelle importance dans ce sport.

Nager plus de 100 m en crawl ?! Je ne m’en serais pas cru capable il y a encore un an; l’élément déclencheur fut une déchirure au mollet lors d’un footing, une blessure de plus en CAP qui m’ a poussé à fréquenter la piscine de Nogent, le temps de me rétablir.
J’ai réellement découvert les bienfaits de la natation et me suis dit qu’il était temps de passer à des disciplines moins traumatisantes que la course et le tennis. Donc va pour le triathlon pour varier les plaisirs et diminuer le risque de blessure.

Un an après pas de regret, bien au contraire !
Au fil des semaines le travail en piscine a fini par payer ( je parle d’ endurance, pour la vitesse c’est autre chose, merci d’ailleurs pour votre patience dans les lignes d’eau !) et quelques entrainements vélo sur l’anneau du Bois m’ont permis d’atteindre le niveau requis pour un S.
Comme Bertrand l’a bien raconté ici, le cadre agréable et champêtre de l’Etang des bois nous a offert les conditions optimum pour une première expérience. Triathlon bien choisi !

Comme lui, j’ai apprécié les encouragements des copains et l’esprit de groupe entre membres du NST, nombreux ce jour-là.
Sportivement parlant, j’ai pris quantité d’infos et de repères, surtout dans les sports où je débute – NAT et vélo- et aussi bien sûr dans les transitions.
Quelqu’un m’a d’ailleurs dit ce jour-là : il y a en réalité 4 disciplines si on ajoute les transitions.

Je ne m’étendrais pas sur mes erreurs de débutant pour ne pas me couvrir de honte… Une seule : ayant bien pensé qq jours avant à équiper mon vélo d’un porte-bidon et d’un bidon, j’ai omis de remplir d’eau celui-ci le jour J… ballot !

Un grand merci à ceux qui m’ont donné de précieux conseils; mention particulière à Thierry « Titi », Olivier « Olive » et bien sûr André « Dédé » qui avait pris la peine, un jour pluvieux de semaine après son travail, de m’emmener à la base de Torcy pour m’aguerrir à la nage en eau vive avec combinaison. Sympa André non ?!

Pour finir, une chose que je me suis dite après ce triathlon :  il y a dans ce sport quelque chose de ludique et de presque enfantin, qui me rappelle nos jeux de gosses en plein été dans les vastes jardins . Bref, que du plaisir pour les grands enfants que nous sommes restés !

Ce contenu a été publié dans Résultats. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.