Open Swim Stars Paris

Ce week-end, les amateurs de l’eau libre étaient de sortie à la Villette.
Samedi avait lieu le 5km depuis Pantin jusqu’au bassin de la Villette. Olivier Noel (alias « Open Swimmer ») nous raconte:

Une petite délégation du NST (7 triathlètes) était présente samedi 17 juin au départ du 5 kms de l’Open Swim Stars à Paris.
Deuxième participation pour ma part, avec la ferme intention de faire mieux que l’an passé (1h22′). Ce qui, à priori était rendu facile
vu les conditions météo de 2016. L’inconnu résidait alors dans le changement de parcours.
En juillet dernier on partait en gros de la géode pour rejoindre et faire 4 tours du bassin de la Villette. Cette fois, départ du bassin de Pantin
situé 3 kms en amont du bassin d’arrivée. Le parcours dans le canal de l’Ourcq consiste donc à faire un tour du bassin de départ, 3 kms de quasi
ligne droite dans le canal et un tour du bassin d’arrivée.
260. C’est le nombre de kms bouclés à l’entraînement, entre le 1er janvier et ce 17 juin. De quoi vous donner le tournis dans une piscine de 25m.
Jeudi 15 juin : reconnaissance du nouveau parcours en VTT, histoire de repérer les passages aux kilomètres.
– 1er km à la sortie du bassin de Pantin
– 2ème km aux anciens moulins (en gros le périph)
– 3ème kms à la Géode
– 4ème kms à l’entrée du bassin de la Villette
Vendredi 16 juin : retrait du bonnet
On peut dire que je m’étais imprégner des lieux
Samedi : la course.
La température de l’eau est annoncé aux alentours de 24°. Je fais comme grosse majorité, je prends ma combi (sans manche), puisqu’elle est autorisée.
Et même si je me suis entraîné à nager sans (c-a-d sans pull en langage triathlète), ça représente un confort et une sécurité.

Avec Will et Damien, on zappe les navette, et décidons de rejoindre à pied la zone de départ. (pipi à côté du Zénith à l’abri des regards. On arrive les premiers, une bonne heure avant l’heure H.
En attendant le départ , hydratation, assis à l’ombre, sur le marche-pied arrière de la fourgonnette des secours.
Vingt avant le départ enfilage de la combi et dépôt des petits sacs à la consigne.
Briefing : blabla dont on ne capte pas un mot.
Mise à l’eau. Départ dans la foulées.
Plus de 500 pingouins devant les yeux ébahis des promeneurs du samedi, venus chercher un peu de fraîcheur dans le parc de la Villette.
C’est quand même un peu la baston pendant quelques centaines de mètres pour se faire un place dans le trafic.
Je suis parti vite pour me dégager du gros de la troupe ; une fois le rythme pris plus question de craquer. Je constate au premier km qu’il n’y a pas grand monde
devant moi ; c’est plutôt bon signe.
Deuxième kilo. OK. J’avais prévu de regarder mon chrono au passage de mes points de repère ; je n’en fait rien, les sensation sont bonnes, ça risquait de me déconcentrer plutôt qu’autre chose.
Géode. J’attaque le 4ème km. Lors de mes quelques cycles de bras en crawl POLO, j’aperçois, au loin,  l’entrée du bassin de la Villette. Petit coup de barre. Je me recentre sur la technique.
L’entrée dans l’aire d’arrivée me redonne un coup de fouet. Toutefois, je fais la dernière ligne droite (les 500 derniers mètres) au train, sans pouvoir accélérer, et laisse passer passer
trois concurrents.
Portique d’arrivée en vue. Bien toucher la plaque avec la paluche pour être classer.
Aussitôt je regarde ma montre : 1h11’42 » (temps officiel 1h11’31 »).
Sortie périlleuse de l’eau avec des échelles mal fixées (on va dire le seul point faible de l’organisation).
Une charmante dame me passe une médaille au cou (j’ai du arriver trop tôt pour avoir les félicitations de Camille Lacourt).
Peu de temps après les résultats sont affichés (c’est à signaler, car trop rare)
48è sur 490 classés et 6ème des 51-60ans)

Bilan
Points positifs
– 11 minutes de moins que l’an passé (ça reste difficilement comparable)
– l’entraînement ça paye (du moins celui auquel je me suis soumis)
– de la confiance engrangée pour mes prochaines courses en eau libre
– 1er du NST (si, quand même)
Points négatifs
– Quelques coups de moins bien durant l’épreuve (surtout au 4è km)
– Les trois places de perdues dans la dernière ligne droite
– Paradoxe, des questions quand même quant à une participation sur un 10kms

NB : le résumé de la course en elle-même est plus court que le reste. Normal 90h d’entraînement pour 1h11′ de course.

William nous raconte aussi son 5km:

Perso, loin d’avoir le foncier d’Olivier, mais vu les conditions météo et une eau à 24 degrés je me lance sur ce 5kms sans enjeu si ce n’est nager en maillot de bain.
Alors l’aller à pied fut très sympa en maillot de bain/basket.
Limite à poil quoi. Quelques regards en coin de la gente féminine plus loin (un peu de flatterie) nous voilà arrivés les premiers avec Damien et Olivier.
Une heure de discussion plus tard il est temps de tester l’eau.
Et bien parfaite, aucune sensation de froid , il est temps d’en découdre. Camille Lacourt nous lance un petit coup de corne de brume et voilà la lessiveuse lancée pendant le premier kilo, assez vite je me retrouve seul devant un petit groupe et le rythme est bon pour moi.
Pas de crampe 😜
Tout est au beau fixe jusqu’à l’arrivée du bassin de la Villette au niveau du pont levant, là mes bras commencent à réclamer une trêve et la fameuse sensation d’appui et de glisse se transforme en simple battage de flotte. Plus de jus mais ma lucidité me permet de voir que je suis à 4250m en 1h05.
Du coup grosse joie me disant que 800 en 10min c’est dans mes cordes …. même si les mecs en combi commencent à me doubler par paquet. J’y crois mais mes muscles eux me lâchent (pas de foncier dommage). Le retour du fond du bassin vers l’arrivée est terrible deux fois je dois me mettre sur le dos pour relâcher un peu. J’essaye de sprinter mais plus rien. Résultat: 1h20 soit 155ème sur 490, pas si mal!
J’ai eu droit à la médaille par Camille Lacourt, punaise il est grand le monsieur…
Bonne balade que je referai en plus court et plus rapide pour le tri de Paris et là tout le monde sera sans combi (si la température reste la même).

Au programme dimanche, il y avait le 1km, le 2km et le 2km avec palmes.
Voici le récit de François:

Nous étions 4 du club inscrits sur le 2km. Personnellement, je sais que je ne suis pas un bon nageur donc je me place au milieu du groupe au départ. Le départ est lancé! La machine à laver aussi et cela va durer jusqu’au 2 bouées au niveau de la Rotonde (à 500m du départ) séparée de 30/40 mètres. Ça frotte et là je sens quelques choses forcer sur mon bras. Je viens de me faire arracher ma montre qui repose maintenant au fond du bassin. C’est comme ça, il faut continuer. Le deuxième kilomètre est un peu plus calme que le premier mais ça continue à bien frotter. Je prends les extérieurs pour être un peu tranquille et pouvoir allonger les bras.

La balade était quand même sympa. J’ai bien aimé de voir ce quartier où je cours souvent mais depuis un autre point de vue.

Le détail des résultats ci-dessous:
5km scratch / 5km par catégorie
2km scratch / 2km par catégorie

Bravo à Olivier qui fait 6ème de sa catégorie sur le 5km et à Elitsa qui fait 2ème de sa catégorie sur le 2km!

Ce contenu a été publié dans Résultats, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.