Stage Jeune à Embrun

Manon Falloux et Nina Verheyde ont participé avec la ligue Île-De-France à un stage à Embrun puis au championnat de France jeune des ligues régionales:

Du 13 au 20 août, le stage de la ligue île de France de triathlon s’est déroulé à Guillestre dans les Alpes. Nous y avons donc pris part et à peine rentrées de cette superbe semaine nous avons des souvenirs plein la tête. Elle a été très enrichissante au niveau des rencontres mais également au niveau des entraînements. Retour sur cette semaine sous le soleil alpin !

Le premier jour, nous sommes arrivés à l’auberge de jeunesse « entre Guil et mets » de Guillestre avec tout notre équipement, chargées comme des baudets. Après notre installation nous sommes parties pour un footing avec le groupe. Petite anecdote : il s’est avéré que ce « petit » footing était en réalité un véritable enfer. En plus de la vitesse très élevée (comprenez 16 km/h), il y avait environ un Everest à monter. Ce prétendu « petit » footing nous a fait réaliser que cette semaine allait nous donner du fil à retordre…

Le lendemain, réveil bien matinal à 6 h 45. Nous partons, des courbatures plein les jambes pour échauffement à sec + 1h 30 de natation sachant que cela allait être de même tous les matins. L’après-midi, croyant que les coachs nous avaient déjà assez épuisées comme ça, nous partons grimper le mythique col de l’Izoard à vélo. Nous avons monté une grande partie de col mais heureusement que le minibus était là pour nous faciliter la tâche. Au compteur : 55 km dans les hautes montagnes.

Croyant notre mort assurée, nous avons enchainé les jours avec des chronos vélo à la vitesse de Froome, des footings à la manière de Mo Farah et des entrainements de natation made in Michael Phelps …. cumulant les divers kilomètres.

Afin de nous laisser récupérer nos forces pour les championnats de France des ligues, l’intensité des entraînements s’est « adoucie » progressivement. Au fil des jours, les coachs ont pu nous transmettre leur savoir et leurs conseils pour progresser. Ils nous ont également permis de connaitre des techniques d’entraînement différentes de celles dont nous avions l’habitude. Nos activités extra-entraînement se portaient sur des jeux de cartes avec nos « semblables » (qui sont des participants du championnat d’Europe de triathlon et qui font en moyenne 31 minutes au 10 km), des parties endiablées de billard et des discussions sans fin. En outre, nous avons eu la chance de faire un FaceTime avec Vincent Luis et également partagé une soirée avec Jason Wilson. Ils ont tous deux pu répondre à nos questions. Enfin, nous avons eu l’opportunité d’encourager les athlètes de l’embrunman (bravo à toi Delphine !)Le dimanche 20 août, c’était le grand jour ! Sans grande surprise les résultats du championnat de France n’ont pas été très académiques mais nous nous sommes tous donnés à fond, ce qui est le principal. Cela a été un beau moment de convivialité autour du sport et de ses valeurs. Le parcours vélo était particulièrement difficile avec 4 côtes qui étaient très rudes. Le niveau était extrêmement relevé. Nous avons eu la chance de fêter la victoire de nos amis du stage. En effet, l’île de France a terminé championne de France cadet et junior et vice-championne chez les minimes.

En conclusion, cette semaine de stage nous a donné envie d’augmenter la difficulté et l’intensité de nos entraînements.

Nous souhaitons remercier, André Péronnet, Olivier (qui nous a offert un joli cadeau pour NOEL, haha), Yannick Petit et toute l’équipe de coachs de la ligue IDF de nous avoir offert cette opportunité.

La ravissante Nina Verheyde et la fabuleuse Manon Falloux

Ce contenu a été publié dans Divers, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Stage Jeune à Embrun

  1. Manon dit :

    Ouf, au moins 1 commentaire !
    Effectivement si on a pas bcp de talent en triathlon, on en a pour rédiger des articles poignants. L’humour dominant de l’article (qui d’ailleurs risque de finir sur le site de la ligue oupsi), montre que meme dans l’adversité on a toujours de quoi en rire.

  2. Nina dit :

    Pas sûre qu’ils nous reprennent *rires* !
    Le rafting, un rêve irréalisable…
    Merci pour ton beau commentaire chère amie

  3. Eva dit :

    Super article les filles, on ressent une certaine plume et un MAGNIFIQUE humour derrière ces mots. *rires*
    Du coup je suppose que vous le refaites l année prochaine… (y aura peut être du rafting cette fois ci…)

Les commentaires sont fermés.